Faites analyser et corriger un déséquilibre intestinal

28/022021

Le cabinet d’Ostéopathie du Nuage via Alexandre Levesque Ostéopathe D.O., vous propose d’analyser et corriger les dysbioses intestinales. 

Cette étude permet de mesurer le déséquilibre de la flore bactérienne et de son écosystème
Notre tube digestif subit des agressions de manière régulière qui peut entraîner un impact négatif sur son hôte.

L'origine de la dysbiose est en grande partie due à l'excès de bactéries que nous hébergeons ainsi qu'aux infections virales, bactériennes et parasitaires. Certains médicaments peuvent aussi impacter durablement cet équilibre. L'alimentation, le stress, le changement brutal d'environnement et le manque d'activités physiques perturbent également ce microbiote.

Dépassé, notre tube digestif n'est plus en mesure de s'adapter à cet envahissement. Nous perdons d'abord le bénéfice de notre relation symbiotique avec eux. Ensuite nous en subissons les effets néfastes au cours de la vie. Dans un premier temps, c'est l'inflammation chronique silencieuse ou non de  notre tube digestive. S'ensuit une perméabilité excessive de notre muqueuse intestinale qui générera des intolérances alimentaires et une baisse de notre immunité. Dans un second temps, ce dérèglement se répercutera sur les systèmes musculo-squelettiques, thyroïdiens, organiques  et psychiques, en les enflammant ou en les affaiblissant. 

La flore intestinale s’étudie via le souffle. Il est possible ensuite d’établir des liens entre certains gaz et des symptômes. L’objectif est de rétablir l’équilibre de notre microbiome en optimisant la relation symbiotique que nous avons avec nos microbes. Ce test respiratoire est réalisé par l'intermédiaire d'un détecteur de gaz, précis au 10 millionième de particules. Cet examen nous donne une idée précise de l'activité microbienne à jeun et après sucre, selon les différentes sections du système digestif. 

 

Vous pouvez être concerné si vous souffrez :

  • de symptômes digestifs : ballonnements, diarrhée ou constipation, digestion lente, brûlures gastrique, reflux gastro-œsophagien, prise de poids surtout abdominale, gingivite, mauvaise haleine, acidose, candidose, stéatose hépatique, maladie cœliaque.
  • de douleurs articulaires et inflammatoires.
  • d’une maladie auto-immune (polyarthrite, spondylarthrite, Crohn, recto-colite hémorragique…)
  • d’un syndrome métabolique (avec hypertension, diabète, cholestérol)

Et c’est utile en :

  • prévention de certains troubles du comportement : enfants hyperactifs, anxiété, troubles du sommeil, etc.
  • en vue d’amélioration des performances sportives.
  • complément et accompagnement des traitements du cancer.

 

LE TEST RESPIRATOIRE

  • Vous soufflez dans l’appareil à jeun, puis vous buvez un verre d’eau sucrée au lactulose. La mesure est renouvelée 2 heures plus tard.
  • Les gaz mesurés sont l’hydrogène, le méthane, le méthylacétate, l’hydrogène sulfureux.
  • Puis je vous donne des conseils d’hygiène alimentaire et de vie.
  • Si nécessaire, une séance en ostéopathie viscérale sera programmée.

 

RETABLIR VOTRE TUBE DIGESTIF

Si la pullulation intestinale est objectivée par la mesure des gaz, certains aliments anti-infectieux seront conseillés pour rétablir une bonne absorption de l’intestin grêle :

  • anti-viral avec les mycélias de champignon comme le Coriolus Versicolor, le Ganoderme Lucidum et le Hericium
  • anti-bactérien avec les huiles essentielles.

Cette approche améliore aussi la tolérance et les effets des traitements allopathiques.
Des séances d’ostéopathie viscérale complètent cette approche.

 

SUIVI

On se revoit 6 semaines à 3 mois plus tard pour une nouvelle évaluation puis 6 mois à un an plus tard selon les résultats.

 

HONORAIRES

·        Test respiratoire : 60 euros

·        Compléments alimentaires à base de mycélium : 26 euros le pot pour 3 mois